le club – Présentation

Tout d’abord bienvenu sur le site de l’Union Française pour le Rottweiler.

Ce site est mis à disposition de tous les amoureux de ce chien extraordinaire qu’est le Rottweiler, mais aussi de tous ceux qui veulent en apprendre un peu plus sur cette race et son club. J’espère qu’il contribuera  activement à changer l’image que les médias à sensation ont donnée de nos chiens.

Un club de race, ça sert à quoi ?

Et bien, je dirais à Rassembler et à partager !
A rassembler tous les passionnés autour d’objectifs communs, tels que l’élevage,  la sélection, l’utilisation, les expositions, la vie de tous les jours avec son chien…
A partager les connaissances, l’expérience mais aussi et surtout la passion !

Quel est le rôle d’un Club de Race ?
Nos statuts disent : « L’Association a pour objet d’améliorer la race Rottweiler et d’en encourager l’élevage, de contribuer à sa promotion, de développer son utilisation. Elle exerce son activité dans le cadre des statuts, règlements et directives de la Société Centrale Canine qu’elle s’engage à respecter et à appliquer. »
Pour Cela, nous sommes chargés, entre autres et principalement de :

- Tenir un répertoire des reproducteurs recommandés,  des reproducteurs aptes au travail
- Déterminer les tests destinés à contribuer à l’amélioration de la race.
-Former des Juges de la race possédant les connaissances et les aptitudes voulues pour officier avec compétence, autorité et impartialité, tant en exposition qu’en épreuve d’utilisation conformément au Règlement des Juges de la SCC.
- Organiser des expositions spécialisées de la race
- Organiser des épreuves d’utilisation.
- Encourager la participation de ses adhérents aux expositions et aux épreuves d’utilisation.
- Organiser des concours de sélection de reproducteurs et reproductrices, à l’occasion notamment d’Expositions Régionales et Nationales d’Élevage.
- Assumer un rôle de conseil pour les inscriptions au Livre des Origines Français.
- Vérifier les pedigrees qui pourraient lui paraître suspects.
- Favoriser les relations entre adhérents et les aider et les guider dans l’élevage.
- Mettre en œuvre tous les moyens de propagande utiles pour aider à la vulgarisation de la race.

Ceci reflète la mission qui nous a été confiée par la SCC et que nous nous efforçons de respecter.

Et maintenant, quels sont les objectifs de l’Union Française pour le Rottweiler ?
Nos objectifs sont, cependant plus vastes et hormis le respect de ce cahier des charges, notre mission est de changer l’image de «  chien méchant » injustement collée sur le dos de nos Rotts !

Que pouvons-nous faire, à notre niveau ? Changer cette loi ? Je craints que la tâche soit bien plus difficile à atteindre que certains veulent bien le laisser entendre, même s’il faut tout mettre en œuvre pour aller dans ce sens !
Mais, sachant qu’à moins d’un million de participants une manifestation n’est pas considérée comme représentative par notre gouvernement, je crains que nous ne soyons pas assez nombreux pour espérer avoir un poids suffisant afin de faire revenir en arrière les pouvoirs politiques !

Ce qui me paraît bien plus réaliste, est de changer cette image et nous allons tout mettre en œuvre pour y parvenir.

Comment ?
- Par l’organisation, dans toute la France, de manifestations telles que les régionales d’élevage, nationale d’élevage, des journées d’information, … visant à occuper le terrain, à faire parler de nous, à montrer que le Rott n’est pas le « chien dangereux » tant décrié par les médias !

- Pour cela nous avons besoin de chacun d’entre vous, pour montrer que, nous les passionnés, sommes solidaires, pour faire en sorte que ces rassemblements se passent bien.
- Organiser, se rassembler mais aussi et surtout le faire savoir pour attirer un public nombreux qui se rendra ainsi compte du caractère de nos Rotts, de leur sociabilité.
- Par la mise en place d’une sélection encore plus axée sur la sociabilité, pour cela nous avons complété nos tests de sélection par une épreuve de sociabilité (BH) qui vient renforcer le CSAU par des situations différentes, plus proches du quotidien et en la prenant en compte dans notre grille de sélection.
- Par la mise en place d’une commission d’information efficace dont l’objectif est de communiquer par tous les moyens à notre disposition.

Nous travaillons en collaboration avec le Collectif « 4C » (Collectif contre la catégorisation des chiens) dont son président, E. Tasse, a accepté de participer à notre commission des propriétaires.

Montrer que nos chiens n’ont pas mérité la réputation qu’on leur attribue, montrer que nos éleveurs mettent tout en œuvre pour produire des chiots équilibrés, que le club est vigilant sur l’équilibre des chiens sélectionnés et le faire savoir … Voici notre politique.

Ceci est notre politique et nous souhaitons la développer, tout en sachant que ce plan d’action n’est pas figé, qu’il peut être amené à évoluer en fonction de l’actualité.
Je voudrais encore une fois préciser que tout ceci ne se fera qu’avec l’implication de chacun, du simple propriétaire, à l’éleveur en passant par les utilisateurs, nous aurons des chances de réussir uniquement si nous nous y mettons tous !
Redonnons au Rott son statut d’animal de compagnie, de compagnon… Effaçons cette image d’animal dangereux. C’est à nous, passionnés, de donner l’exemple. Peut-être pourrions-nous commencer à aller tous dans le même sens, le sens du Rott !
N’attendons pas que les autres bougent à notre place, chacun à notre niveau, nous pouvons faire en sorte que les choses changent, que les mentalités évoluent et enfin pouvoir se promener dans la rue sans que les gens changent de trottoir !

Si on en revient à nos statuts, l’objet de l’UFR est : « D’améliorer la race et d’en encourager l’élevage, de contribuer à sa promotion, de développer son utilisation ».
Après avoir développé la partie « promotion », il nous reste à voir nos objectifs pour l’amélioration, l’élevage et l’utilisation.

L’amélioration d’une race passe par la sélection, notre outil de sélection étant la grille de cotation, nous l’avons complété, enrichie.

Les principaux changements sont :
- La prise en compte du test de socialisation (BH),
- La refonte de notre test de caractère l’ESC qui est, maintenant, une version française de la ZTP allemande, Autrichienne, suisse …Mettant ainsi à la disposition de l’élevage une équivalence européenne.
- La réactualisation du test d’endurance, outil efficace pour mettre en évidence les qualités physiques (cardiaques, entre autres) et sportives de nos chiens.
- La prise en compte de la dysplasie du coude pour toutes les cotations.
- La prise en compte des résultats de travail pour les sujets évoluant en échelon III pour les mâles et II pour les femelles dans les disciplines RCI, Ring, Mondioring, et Campagne.

Pour encourager l’élevage, nous avons mis en place une charte de qualité dans laquelle une attention toute particulière est portée sur la socialisation et l’équilibre des chiots, les conditions d’élevage, le suivi des chiots, le conseil, et cætera . La liste des éleveurs, signataires de cette charte, sera mise à la disposition de toutes les personnes à la recherche d’un élevage « sérieux ».
De même une liste des portées disponibles ainsi qu’une liste des étalons seront suivies et diffusées.

Le Rottweiler étant un chien d’utilité, la partie utilisation n’a pas été négligée, comme précisé précédemment les chiens évoluant à haut niveau sont, maintenant, pris en compte dans la grille de cotation au même titre que les résultats d’expositions.
Un championnat de travail multi disciplines a été mis en place pour la 1ère fois en en 2010.

Voici les grandes lignes de notre programme.

Il est bien entendu que tout ceci ne pourra pas se faire sans l’implication de chacun nous comptons donc sur vous pour que le Rottweiler  retrouve enfin un Club pour le représenter.

Michel VINCENT
Président de l’UFR